A. Contexte historique et géographique

La Seconde Guerre Mondiale se caractérise comme une guerre raciale, une guerre d’anéantissement.

Hitler était un orateur convaincant qui sut attirer un grand nombre d’Allemands en utilisant la propagande qui promettait la sortie de la crise, la restauration des valeurs culturelles du pays, l’annulation des clauses du Traité de Versailles, la protection face aux menaces communistes et le retour de l’Allemagne au statut de puissance mondiale.

Par ces différents moyens, le parti nazi obtenu d’avantage d’électeurs et Hitler, qui avait rédigé ses idées dans un ouvrage intitulé « Mein Kampf » put exposer ses idées et tourna donc certaines populations ou certains groupes (Juifs, marxistes, …) comme les responsables des signatures de l’Armistice de 1918 et du traité de Versailles.

Selon Hitler, il existe une « race supérieure », un idéal : l’aryen. Il a lui-même établit un classement des différentes catégories, considérant certaines « races » comme esclaves et d’autres comme inférieures. Il juge l’être vivant non par son individualisme mais par son appartenance à un groupe.

Le 30 janvier 1933, Hitler devint chancelier et le 24 Mars 1933, il obtint les pleins pouvoirs. En l’espace d’environ deux ans, une dictature nazie régie sous les seuls désirs et idées du « Führer » (le « guide », c’est ainsi que ce faisait appeler Hitler) fut instaurée.

Des lois raciales sont établies. Le 27 Septembre 1940, une politique antijuive se met en place en zone occupée et l’Allemagne exige un recensement de la population juive. Le 3 Octobre 1940, la loi du Premier Statut des juifs (cf « Le Premier Statut des Juifs » dans les Liens) est promulguée en zone libre par le gouvernement français.

***

Il faut tout d'abord différencier les camps d'extermination et les camps de concentration. Le principe du camp d'extermination, comme son nom l'indique, était de tuer massivement les déportés envoyés dans ces camps-ci, alors que les camps de concentration faisaient entreprendre un véritable travail d'affaiblissement, rendant la mort lente et douloureuse. On tuait littéralement les déportés à la tâche.

***

Les principaux camps de concentration sont Dachau ouvert dès 1933, Sachsenhausen en 1936, Mauthausen en 1938, Auschwitz en 1940, Stutthof en 1942 et Ravensbrück en 1943.

les-differents-camps.pnghttp://ardecol.inforoutes.fr/archives07/articles.php?lng=fr&pg=131

On peut voir sur cette carte d'Allemagne-Pologne tous les camps de concentration et d'extermination en 1945.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×