4. La littérature

Pendant leur enfermement dans les camps, de nombreux individus sont amenés à écrire ; c’est pour eux une manière de survivre, de témoigner, de dénoncer et de condamner ce qu’ils vivent. Ecrits par des hommes, des femmes ou des enfants, simples récits ou poèmes, de nombreux textes datant de cette période ont été retrouvés.

Pour s’évader, certains se récitent des œuvres de leur connaissance, comme des poèmes. Parfois, il arrive que certains entament sur des petits bouts de papiers des bouts de récit, comme le fit Primo Levi, se projetant ainsi dans un futur où ils pourront témoigner

Posséder des ouvrages littéraires est interdit mais certains détenus arrivent à lire, en se procurant par exemple des journaux destinés aux soldats allemands.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×