3. Approfondissement : Les Tsiganes

Les Tsiganes sont un peuple indo-européen d'origine indienne souvent nomade représentant une population de millions de personnes dispersées à travers le monde. Leur peuple a été l'un des premiers à être persécuté par le régime nazi, pour des raisons exclusivement raciales.

Tout d'abord considérés comme des "fainéants" ou encore des "asociaux", les nazis les voient rapidemment comme "issus d'une classe inférieure". C'est l'obsession de la pureté de la "race aryenne" qui poussa les nazis à vouloir "purifier" le peuple allemand.

Plus du quart des Tsiganes de France, la moitié des Tsiganes de Yougoslavie ou de Lettonie, les trois-quart des Tsiganes d'Allemagne et de Belgique ainsi que la totalité des Tsiganes des Pays-Bas, du Luxembourg et de Lituanie sont exterminés sous la domination nazie.


http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/tzigane-tatouage.jpg

Cette femme Tsigane, l'une des rares survivante d'Auschwitz porte encore le tatouage du camps sur son avant-bras.

 En France et ailleurs de nombreux camps d'internement ont regroupés Tsiganes et juifs.

camps-de-tsiganes.jpghttp://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/Camp-concentration-Tsiganes-Montreuil.jpg

Cette image est une photographie du camps pour Tsiganes de Montreuil-Bellay.

 On construit, par exemple en France, différents camps pour Tsiganes comme le montre la carte ci-dessous. Cependant, ces camps détruits après la guerre sont rapidement oubliés. Les tsiganes servirent aussi de cobayes pour des "expériences médicales" pratiquées par exemple au camp d'Auschwitz. Nombre de femmes furent stérilisés sous le régime nazi pour éviter toute reproduction. On estime que 100 000 à 500 000 tsiganes ont été assassinés par les Nazis. On parle alors d'un génocide appelé : "Samudaripen".

Ce n'est qu'en 1982 que le génocide tsigane est officiellement reconnu par le chancelier allemand Helmut Kohl.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site